Couleurs de l'ombre

Kamal Gilbert Brun dit Marius (Sculpture sur pierre) et Sylvie Lelaurain (Céramiste)

La sculpture nécessite une patience infinie.
Le travail sur la pierre doit compter sur la pesanteur, il faut donc s’y soumettre pour mieux la maîtriser.
Chaque coup de ciseau crée un creux ou une saillie, une ombre ou une lumière, chacune de ses variations donne à la création finale une quantité d’apparences différentes.
Auditeur à l’École des beaux-arts de Reims j’ai pu aborder les bases de la sculpture classique, dessin spécifique, création de gabarits sur modèle vivant.
Poursuivant mon enseignement je me suis tourné vers différents sculpteurs professionnels toujours en taille classique et médiévale, en particulier auprès de l’atelier les "Racines du ciel", et de l’association les "Amis de la pierre" en Normandie, où nous nous retrouvons régulièrement entre passionnés de toute la France afin de travailler ensemble, armés uniquement de nos maillets, nos ciseaux, nos crayons, nos compas et de nos équerres, afin d’échanger, participer à maintenir debout cette discipline qui est de moins en moins enseignée au risque de se perdre définitivement.
Désireux de partager ma passion de la pierre j’anime depuis 2 ans un atelier de sculpture au sein de la MCL Ma Bohème à Charleville-Mézières.

- Kamal Gilbert Brun dit Marius -

------------------------------------------------------------------------

C’est très jeune que j’ai réalisé mes premières créations artistiques en participant à un atelier d’émail sur cuivre à la MJC Gambetta à Charleville-Mézières près du collège où j’étais scolarisée.
J’ai appris les différentes techniques d’émaillage sur cuivre dans un petit four destiné aux émaux bijoutier.
Je me suis par la suite passionnée pour la peinture et l’aquarelle : la recherche des différentes nuances de couleurs m’a fascinée.
Je suis revenue ensuite à ma passion première l’émaillage du métal lors de mon séjour à la "Maison de l’émail" de Morez dans le Haut-Jura. Un atelier libre d’émailleur a été crée pour conserver la technique des émaux sur grand format avec un four permettant la cuisson de plaque de 60 cm. C’est un endroit unique en France où les émailleurs se retrouvent pour des sessions de quelques jours.
Toujours poursuivie par la couleur je continue actuellement mon expérience avec un matériau ancestral : LA TERRE qui offre d’innombrables possibilités dont la 3D.
Je présente ici des réalisations en céramique. Au travail de la couleur s’ajoute celui de la mise en forme. Elles sont modelées en grès ou en faïence et cuites dans un four à 1000 degrés.
L’application de l’émail sur le biscuit se fait au pinceau ou par pulvérisation et une seconde cuisson est nécessaire pour faire jaillir la couleur. La sortie du four est toujours un émerveillement c’est la magie des ARTS DU FEU.

- Sylvie Lelaurain -

Détails des prochaines sessions

Du au